Dans l'aviation, les gens tirent les leçons et apprennent des incidents depuis plus de 100 ans. Chaque fois qu'il y a un problème sérieux avec un avion, une enquête est lancée. La compagnie aérienne et le constructeur de l'avion collaborent à l'enquête. Plusieurs types d'experts prennent part aux recherches. Depuis le siècle passé, le secteur de l'aviation a beaucoup appris : sur la technologie, sur les processus de fabrication et de maintenance, sur le comportement humain, ... En faisant cela de cette façon, voler est devenu sécuritaire.

 

Il n'y a pas une telle méthodologie dans le Service d'Incendie Belge. Nous apprenons très peu ou rien du tout des incidents. Dans d'autres pays comme les États-Unis et les Pays-Bas beaucoup de ressources sont investies dans la recherche sur les incidents. Le but d'un tel projet de recherche est de ne pas trouver celui qui est «coupable». L'intention est d’obtenir  des «leçons à apprendre». L'ambition est que les Services d'Incendie doivent être des organisations devant aller de l’avant. Il ne devrait jamais arriver qu’un collègue décède en intervention et que le Service d’Incendie ne tire aucune leçon de ce qui s’est passé. Toutefois, les choses se passent ainsi en Belgique. Si l'aviation pratiquait de la sorte, un grand nombre d'avions prenant leur envole ne serait pas atterrir en toute sécurité sur le terrain ...

 

Bien sûr, il n’est pas facile de créer un changement. Personne n’aime dire que les choses se sont mal passées dans son organisation. Pourtant, cela est un défi pour le Service d'Incendie. L'objectif est de publier des documents sur cette page des incidents qui ont été étudiés.

 

Un bon livre sur ce sujet a été édité par l'organisation Incendie Suédoise. Il est appelé «Learning from accidents » (Apprendre des accidents). Il peut être commandé sur le site suivant: https://msb.se/en/Products/Publications/Publications-from-the-SRSA/Learning-from-accidents/

  

Les enquêtes ne devraient pas être très importantes. La zone de sécurité de Haaglanden aux Pays-Bas avait connu un incendie au cours duquel il y avait une explosion. La zone de sécurité de a fait une analyse de l'incident. Les personnels du Service d'Incendie de différentes casernes de la région ont travaillé sur l'enquête. Une brochure a été publiée pour partager les nouvelles connaissances. Le fait que cela se soit produit et la manière dont cela s’est mis en place est une très bonne chose. Dans les Services d’Incendie des accidents se produiront. Nous ne pouvons pas le nier. Mais nous pouvons être sûr que nous apprenons des incidents et qu’ainsi nous créons un meilleur Service d'Incendie. 

leertafel_haaglanden.pdf

 

Une analyse qui a été particulièrement bien faite est celle d'un incendie dans une usine en 2012 à Harlingen. Le rapport peut être consulté ici: harlingen.pdf

Dave Birke, un aviateur du marine coprs des Etats-Unis, a écrit un column concernant l'apprentissage des incidents. Vous le trouvez ici.

 

 

Dodelijk ongeval bij Baltimore County FD:

 

Op 19 januari 2011 kwam brandweerman Mark Falkenhan om het leven bij het bestrijden van een brand. Het ongeval werd onderzocht en dit onderzoek resulteerde o.a. in een filmpje waarin de het relaas van de feiten wordt gedaan. Het filmpje kan je hier vinden. 

 

Interessante zaken die aan bod komen tijdens het filmpje zijn de volgende:

- Er wordt een duidelijk situatierapport gegeven bij aankomst dat o.a. het aantal bouwlagen van het gebouw omvat.

- Er wordt ingezet op redding in plaats van op blussing. Hoewel dit een menselijke reactie is, kan de brand hierdoor groeien. Een belangrijke nuance is dat bewoners bij ons relatief veilig zijn in de bovenliggende appartementen omwille van de betonnen vloeren die standaard zijn. In de VS is dit meestal anders.

- De mogelijkheden van door control komen in dit onderzoek duidelijk naar boven. Op het moment dat brandweerlui een appartement boven de brand doorzoeken, dient de inkom deur gesloten te worden. Op die manier wordt het appartement geïsoleerd van de stroming van de brand. Zelf het sluiten van een schilderdeur in het appartement kan de stroming stoppen.

- Een brand van de buitengevel kan naar binnenslaan op een hogere verdieping. Dergelijke problemen zijn ook bij ons te verwachten. Het valt immers steeds meer voor dat men brandbare isolatie afdekt met crepi. Dan is zo'n scenario niet ondenkbaar.

 

 

 

Onderzoek naar dodelijke arbeidsongevallen met brandweerlui in de VS:

 

De Verenigde Staten is een erg groot land. Er wonen erg veel mensen en er is heel veel activiteit. Dit betekent dat er ook heel wat branden zijn. Net zoals bij ons loopt er af en toe iets mis. Soms gaat het gruwelijk fout. In de VS komen gemiddeld een honderdtal brandweerlui per jaar om het leven. In tegenstelling tot bij ons wordt elk van deze ongevallen grondig onderzocht. NIOSH, the national institute for occupational safety and healh, onderzoekt elk dodelijk ongeval met een brandweerlui en formuleert aanbevelingen. Het bestuderen van deze cases is enorm leerrijk. Dikwijls kunnen aanbevelingen zomaar overgenomen worden naar de Belgische context. De website van het "Firefighter fatality program" bevat tevens een zoekmachine om arbeidsongevallen te zoeken die in een bepaalde categorie vallen. Je vindt de website hier.

 

Niosh heeft een document samengesteld met aanbevelingen voor het bestrijden van branden in leegstaande gebouwen. In het document worden verschillende cases vermeld: Brandbestrijding in leegstaande panden

 

NIST est une organisation du gouvernement Américaine. Dans le passé, elle a étudié pas mal d'incendies. Un incendie très connu est celui de Keokuk, Iowa où trois pompiers ont perdu la vie. NIST en a fait un film

 

 

Des leçons de la Belgique:

Le 30 août 2008, deux pompiers Bruxellois ont perdu la vie pendant la lutte contre le feu à Uccle. Un article concernant cet incident est disponible depuis longtemps. Cependant, un film est également disponible.

 

Le 28 janvier 2014, les pompiers de Saint-Hubert (Luxembourg) se voient confrontés à un feu dans une maison unifamiliale à Moircy. Emmanuel Belaire des pompiers de Liège a écrit un rapport qui explique l'incendie. 

Le 6 décembre 2014, un feu a démarré dans l'usine d'armes de FN à Herstal. Les pompiers de Liège ont du mettre en oeuvre des moyens importants. Un rapport décrivant les évènements est disponible.

Le 17 juin 2015, un incendie a démarré dans un bâtiment à l'abandon à Liège. Un rapport a été écrit concernant cet incident majeur. 

Le 23 novembre 2015, un pompier Liégeois se blesse lors la lutte contre un incendie à Fléron. Un rapport a été redigé par les pompies de Liège.

Le 28 août 2016, un pompier de la zone Hainaut Centre se blesse lors de lutte contre un incendie à Charleroi. Les pompiers de Liège ont fait une analyse de cet incident.

Le 27 novembre 2016, les pompiers Liégeois sont appelées pour un incendie dans un parking souterrain. Un rapport a été redigé décrivant les évenéments. 

Le 15 avril 2017, un incendie a eu lieu dans la jonction Nord-Midi Bruxelloise. La jonction est le tunnel ferroviaire le plus important de la Belgique. Le rapport de cette intervention (qui n'existe que en Néerlandais) décrit les événements. Quelques leçons sont également traitées dans le rapport. 

Le 21 octobre 2017, les pompiers Anversois se voient confrontés à un incendie au 3ième étage d'un bâtiment à appartements. Le sergent Bart Gielen a établi une analyse excellente en utilisant des images et des images thermiques.

 

Des leçons de la Suède:

 

Il y a de plus en plus de batteries de type Lithium-ion. Ces batteries génèrent des risques importants pour les pompiers lors d'un incendie. Le Suédois PerOla Malmquist a écrit une pamphlette dans laquelle il décrit ses préoccupations avec ce type de batteries.